Liens intéressants Journal du hacker semaine #15

Rédigé par Cascador - -

Pour la 15ème semaine de l'année 2018, voici 12 liens intéressants que vous avez peut-être ratés, relayés par le Journal du hacker, votre source d’informations pour le Logiciel Libre francophone !

Pour ne plus rater aucun article de la communauté francophone, voici :

De plus le site web du Journal du hacker est « adaptatif (responsive) ». N’hésitez pas à le consulter depuis votre smartphone ou votre tablette !

Le Journal du hacker fonctionne de manière collaborative, grâce à la participation de ses membres. Rejoignez-nous pour proposer vos contenus à partager avec la communauté du Logiciel Libre francophone et faire connaître vos projets !

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ces articles ? N’hésitez pas à réagir directement dans les commentaires de l’article sur le Journal du hacker ou bien dans les commentaires de ce billet :)

Liens intéressants Journal du hacker semaine #14

Rédigé par Cascador - -

Pour la 14ème semaine de l'année 2018, voici 10 liens intéressants que vous avez peut-être ratés, relayés par le Journal du hacker, votre source d’informations pour le Logiciel Libre francophone !

Pour ne plus rater aucun article de la communauté francophone, voici :

De plus le site web du Journal du hacker est « adaptatif (responsive) ». N’hésitez pas à le consulter depuis votre smartphone ou votre tablette !

Le Journal du hacker fonctionne de manière collaborative, grâce à la participation de ses membres. Rejoignez-nous pour proposer vos contenus à partager avec la communauté du Logiciel Libre francophone et faire connaître vos projets !

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ces articles ? N’hésitez pas à réagir directement dans les commentaires de l’article sur le Journal du hacker ou bien dans les commentaires de ce billet :)

Fonctionnement des liens intéressants du Jdh

Rédigé par Cascador - -

Chaque semaine nous publions un article : Liens intéressants Journal du hacker. C'est moi qui m'occupe de rédiger et publier cet article hebdomadaire. Afin que son fonctionnement et certains choix éditoriaux soient plus transparents et compréhensibles, voici quelques explications.

La crème de la crème

Initialement les Liens intéressants avaient pour but de remonter les meilleurs articles de la semaine. Pour cela on se base sur le score (nombre de votes) obtenu pour chaque article. Dans les faits je me rends sur la page newest (tri des informations par ordre chronologique) généralement le dimanche et j'ouvre dans un nouvel onglet tout article qui dépasse un certain score (autour de 7 en ce moment).

Aucune automatisation donc mais un travail manuel effectué chaque semaine qui prend une vingtaine de minutes.

Questions, réflexions et exceptions

Le démarrage d'un projet est toujours fastidieux. Des questions, réflexions et exceptions pointent le bout de leur nez.

Au lancement des Liens intéressants les articles avaient très peu de votes, comment alors sélectionner 10 articles ne sortant pas du lot ? C'est simple, il faut faire des choix, trancher. J'ai mis en avant des contenus plutôt que d'autres, des acteurs/blogs/sites plutôt que d'autres. On pourrait penser que c'était injuste, c'était surtout subjectif, je poussais les liens qui me semblait les plus intéressants.

Nous avions également bien plus de votes sur les réseaux sociaux (notamment Twitter) que sur le Jdh. Un comble. Devais-je prendre en compte les votes sur le Jdh ainsi que les votes sur Twitter et Diaspora* ? Je l'ai fait pendant quelque temps mais la tâche devenait intenable, il fallait croiser l'info entre 3 sources et au final trancher. J'ai décidé que je ne me baserai QUE sur les votes du Jdh, ça me paraissait de toute façon plus cohérent.

Rééquilibrage

J'ai vite compris que souvent les mêmes auteurs ou sites remonteraient dans les Liens intéressants (par exemple LinuxFr.org). Ça posait problème. La visibilité qu'engendre les Liens intéressants devait-elle seulement propulser les meilleurs contenus ou également favoriser la découverte de nouveaux sites/blogs ? C'est une évidence, le but du Jdh est de mettre en valeur et faire découvrir comme nous le rappelions dans l'article précédent. Par exemple Lord a de très bons scores et s'est retrouvé les semaines 9, 11, 12 dans les liens hebdos. A l'avenir nous effectuerons une sorte de discrimination, il sera moins mis en avant pour favoriser la diversité. Bien sûr il est au courant ;)

De la même manière si vous publiez deux articles qui font de très bons scores la même semaine, il est fort probable qu'un seul soit remonté dans les Liens intéressants. On évite les doublons.

On m'a fait remarquer que les personnes qui publient le week-end ont moins de chance de figurer dans les Liens intéressants. C'est vrai, un article publié le samedi aura peu de chances d'être sélectionné le lendemain lorsque je fais le tri avant la publication des Liens intéressants. Du coup je ne regarde plus du lundi de la semaine actuelle au dimanche mais du samedi précédent au dimanche. Cela rééquilibre les chances de chacun et ne pénalise pas ceux qui publient le week-end, par contre on s'éloigne de la logique temporelle du lundi au dimanche.

Certaines semaines sont riches en actualité et en contenu de qualité. C'est rare mais de temps en temps j'outrepasse les 10 liens intéressants pour monter jusqu'à 12 voire 15 liens. Il est parfois trop difficile de trancher et il serait dommage de ne pas mettre en valeur certains contenus à cause d'une règle trop rigide.

Un autre élément à prendre en compte, c'est les commentaires : Deux articles ont un même score mais il y a davantage de commentaires sur l'un. La balance penchera en sa faveur. Par extension un article qui a un peu moins de votes mais plusieurs commentaires en plus peut se voir publier dans les Liens. On favorise les liens qui font réagir et participer notre communauté.

Fait main et à la louche

Pour résumer il est faux de penser que les Liens intéressants du Jdh contiennent "simplement" les meilleurs articles de la semaine. C'est plus complexe que ça. Des choix éditoriaux et subjectifs guident les Liens intéressants par nécessité. N'attendez donc pas un résultat juste et objectif, c'est fait main et à la louche !

Si vous voulez voir évoluer les Liens intéressants ou si vous trouvez certains choix effectués trop arbitraires, n'hésitez pas à en parler dans les commentaires sur le Jdh.

Liens intéressants Journal du hacker semaine #13

Rédigé par Cascador - -

Pour la 13ème semaine de l'année 2018, voici 10 liens intéressants que vous avez peut-être ratés, relayés par le Journal du hacker, votre source d’informations pour le Logiciel Libre francophone !

Pour ne plus rater aucun article de la communauté francophone, voici :

De plus le site web du Journal du hacker est « adaptatif (responsive) ». N’hésitez pas à le consulter depuis votre smartphone ou votre tablette !

Le Journal du hacker fonctionne de manière collaborative, grâce à la participation de ses membres. Rejoignez-nous pour proposer vos contenus à partager avec la communauté du Logiciel Libre francophone et faire connaître vos projets !

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de ces articles ? N’hésitez pas à réagir directement dans les commentaires de l’article sur le Journal du hacker ou bien dans les commentaires de ce billet :)

Le downvote en question

Rédigé par Cascador - -

L'équipe du Jdh souhaitait revenir et donner son avis sur la question des votes négatifs (downvote) sur le Journal du hacker.

Un court rappel

nIQnutn avait écrit un article fin janvier 2017 intitulé Le journal du Hacker: le site du n'importe quoi. Il avait été relayé sur le Jdh où une solution proposée pour mieux trier les infos soumises était un bouton de downvote. Peu de temps après je publiais deux ans de journal du hacker sur mon blog personnel, j'y rappelais les mécanismes régissant le Jdh. Je pense qu'il est utile de relire ces trois liens avant de continuer la lecture de l'article présent.

Objectif et choix

Le À propos du Jdh est très important : "Le Journal du hacker a pour ambition de présenter l’activité des hackers francophones, du mouvement du Logiciel Libre et open source en langue française, mais aussi des startups et du mouvement entrepreneurial de la communauté francophone."

Nous avons écrit clairement quel était notre but, notre ambition. On peut le résumer en quelques mots : promouvoir, mettre en lumière, faire découvrir. C'est notre objectif premier, celui qui nous guide et celui qui passe avant tous les autres. Le Jdh n'est pas Hacker News ou Reddit, il a son propre ADN. Nous avons mis en avant la proximité locale (le monde francophone), l'accessibilité et la langue (infos soumises, commentaires et site uniquement en Français), une communauté responsable, une diffusion sur les réseaux sociaux. Ce sont des choix forts et assumés.

Responsabilité

Un peu plus loin dans le À propos : "Le Journal du hacker s'inspire directement du site anglophone Hacker News car l'idée de base est excellente mais propose d'aller plus loin en offrant un moteur basé sur un logiciel libre fonctionnant par cooptation afin de créer une vraie communauté responsable."

Nous prenons très au sérieux les mots : une vraie communauté responsable. Les articles soumis sur le Jdh sont soit remontés par leur propre auteur soit par un utilisateur/contributeur du Jdh. Quelle image renvoie le projet Jdh et sa communauté si un article soumis se retrouve à 0 ou en négatif ?

Il est préférable d'être bienveillant, certainement pas décourageant et surtout pas humiliant. Le vote négatif a de grandes chances d'être vécu par l'auteur de l'article comme un jugement par ses pairs. Introduire le vote négatif sur le Jdh, c'est laisser la possibilité (et prendre la responsabilité...) qu'un auteur se sente découragé et rabaissé.

Un clic ou une explication

Peu importe pourquoi une personne clique sur le bouton "J'aime", ce bouton rassemble, c'est le côté social des outils d'aujourd'hui. Un bouton downvote, "J'aime pas" est un problème, il divise, il appelle à une justification. "J'aime pas" est injuste, insuffisant, il manque une part de justification, d'information, d'argumentation. On adresse une critique mais on ne sait pas de quel ordre : L'article est mauvais, l'article ne m'a pas intéressé, l'article est superficiel, l'auteur présente des informations fausses ou inexactes, je suis en désaccord avec l'auteur, j'aime pas l'article, j'aime pas son auteur...

Juger de manière négative un article implique davantage de responsabilité que dire "J'aime". Le bouton downvote est un moyen rapide et expéditif de traiter le problème qui - si on souhaite se montrer responsable - devrait être évoqué et discuté dans les commentaires sur l'article de l'auteur ou bien dans les commentaires sur le Jdh. C'est la bonne manière de faire. La plus longue, la plus compliquée mais la plus argumentée, la plus claire et enfin la plus responsable. Cette manière de faire apporte de la valeur à l'article puisqu'on y ajoute des points de vue différents, des arguments, des précisions. Cette valeur rejaillit sur la communauté du Jdh mais également sur l'auteur de l'article et sur son article. C'est du gagnant-gagnant pour tout le monde encore faut-il s'en donner la peine.

Contributions

On commence à voir en 2018 des articles qui se détachent nettement par leur nombre de votes. Évidemment un plus grand nombre de votants mettrait davantage en valeur les meilleurs articles. Pourtant le problème de fond n'est pas réglé, il y a peu de contributeurs (donc peu de votants).

Le plus gros "score" sur une info soumise ces dernières semaines est de 17... pour 695 inscrits, plus de 4000 abonnés Twitter, 1500 abonnés Mastodon, 700 abonnés Diaspora*. Le Jdh est lu et suivi mais nous avons le même problème qu'une majorité de projets libres, peu de contributeurs.

Les votes négatifs n'apporteront rien d'autre qu'une division de l'énergie déployée par les quelques utilisateurs et contributeurs. Si ce bouton downvote est implémenté, contribution et participation augmenteront ? Qui pour y croire ? Pour ma part je préfère que les personnes qui votent, remontent des articles et commentent soient tournés vers des actions positives plutôt qu'un jugement expéditif et sans valeur ajoutée.

Nos différences

Le Jdh est moins un outil de veille collaboratif qu'un outil de mise en valeur des communautés du Libre et de ses acteurs. Nous sommes d'abord tournés vers ceux qui produisent et font dans ces communautés, ensuite seulement vers le côté agrégateur d'informations à la Hacker News. Il faut accepter les particularités du Jdh comme des inconvénients pour votre usage, peut-être ne répond-il pas au mieux de vos besoins.

Les gens cherchent rarement à s'adapter à l'outil, ils veulent que l'outil s'adapte à eux. C'est compréhensible. Le Jdh cependant est un outil particulier car sans sa communauté et ses contributeurs, c'est une coquille vide. Ce qui fait son âme, c'est sa communauté et ses contributeurs. C'est nous, c'est vous. A nous tous de décider ce que nous voulons en faire.

Fil Rss des articles de cette catégorie